vendredi 25 mars 2016

BACTERIOPOHAGES OU ANTIBIOTIQUES?


Les virus et les bactéries évoluent au cours du temps et peuvent développer une résistance aux antibiotiques. En théorie, cette résistance peut également s'appliquer aux phages, mais est alors bien moins difficile à surmonter par rapport aux antibiotiques.
Parce que les phages ont des cibles très spécifiques, ce qui signifie que seulement une ou très peu de souches bactériennes sont ciblées de façon certaine, et il est plus facile de développer de nouveaux phages que de nouveaux antibiotiques. Une période de temps de seulement quelques jours ou quelques semaines est nécessaire pour acquérir de nouveaux phages pour les souches résistantes aux bactéries, alors qu'il peut prendre des années pour obtenir de nouveaux antibiotiques. Lorsque les bactéries résistantes évoluent, les phages assignées évoluent également, quand une super-bactérie apparaît, un super-phage équivalent se bat aussi longtemps que le phage est dérivé du même environnement que la bactérie.
Par rapport aux antibiotiques, les phages vont plus loin dans la zone infectée. Les antibiotiques, d'autre part, ont des propriétés de concentration qui diminuent rapidement lorsqu'ils descendent en dessous de la surface de l'infection. La réplication des phages est concentrée sur la zone infectée, là où ils sont le plus nécessaires, alors que les antibiotiques sont métabolisés et éliminés de l'organisme. En outre, la résistance secondaire ne se produit pas chez les phages, mais arrive assez souvent parmi les antibiotiques. La résistance secondaire est acquise et se produit quand il n'y a pas des niveaux suffisants de médicament dans le sang.
Certaines infections chez les personnes et les animaux infectés expérimentalement ont été prouvés pour être plus efficacement traités avec la thérapie de phage qu’à l'aide d'antibiotiques. Depuis 1966, le taux de succès moyen d'études qui utilise des phages de différentes manières (systématiquement, par voie topique, par voie intraveineuse ou par voie orale) est de 80 à 95%, avec des effets secondaires minimes ou non allergiques et / ou gastro-intestinaux indésirables. Les infections sont étudiées à partir de E.coli, Acinetobacter, Pseudomonas et Staphylococcus aureus. Alors que de multiples effets secondaires tels que les allergies, les troubles intestinaux, et les infections à levures ont été observés lors de l'utilisation d'antibiotiques.
SESOIGNERENGEORGIE.COM


dimanche 13 mars 2016

COMMENT ORGANISER VOTRE SEJOUR EN GEORGIE


Votre décision est prise: vous devez aller vous faire soigner par phagothérapie en Géorgie !
Mais vous êtes inquiet. Comment organiser votre séjour? Comment rejoindre votre lieu d'hébergement depuis l'aéroport? Comment prendre vos rendez vous médicaux? Comment trouver un interprète? Comment estimer un budget?
Nous sommes là pour répondre à toutes ces questions. Tout d'abord, nous vous faisons un contrat précis détaillant nos prestations et le budget. C'est donc sans surprise!
Ensuite nous nous occupons de TOUT: nous allons vous chercher à l'aéroport avec votre interprète, nous vous emmenons dans l'hébergement de qualité que nous avons sélectionné pour vous, nous allons vous y chercher pour vous emmener à vos rendez vous médicaux (avec votre interprète), nous vous ramenons, nous vous fournissons un téléphone portable pour pouvoir appeler votre interprète à n'importe quel moment selon vos besoins, ... Bref, il ne vous reste qu'à vous laisser porter, vous êtes totalement et tranquillement pris en charge pour que vous n'ayez qu'à vous occuper que de votre santé avec ZERO STRESS organisationnel. Vous verrez, tout sera facile et vous aimerez le charme multi-culturel de Tbilissi, la très célèbre hospitalité Géorgienne, et la prévenance de nos équipes.




mercredi 2 mars 2016

A vos chaines de télé pour voir le reportage d'Arte le 04 mars à 13h sur la phagothérapie où, pour une fois ils parlent de la Géorgie (précédente diffusion le 27/02/16).
Effectivement, les derniers reportages sur Tf1 ou la 2 interviewaient des docteurs qui expliquaient du bout des lèvres qu'il fallait aller dans un pays de l'Est pour se faire soigner sans dire lequel. Mais pour quelles obscures raisons ces professeurs qui disent que la phagothérapie peut sauver la vie des gens, améliorer leurs conditions de vie ou les sauver d'une amputation ne disent pas la seule option à ce jour: aller en Géorgie. Si ils croient en la phagothérapie, pourquoi refusent ils de dire à leurs patients de partir se faire soigner à l'étranger? Pourquoi les laisser mourir et souffrir ici?
Merci à Arte pour son reportage un peu plus complet que vous pouvez visualiser en cliquant sur le lien ci-après :
http://www.arte.tv/magazine/futuremag/fr/emission-du-27-fevrier-2016-rediffusion-futuremag
WWW.SESOIGNERENGEORGIE.COM

logo

logo