jeudi 25 août 2016

Témoignage de Madame PEZEU sur son séjour en Géorgie :



Mon fils de 26 ans a des problèmes de santé depuis plusieurs années sans qu’on sache ce qu’il a exactement. Ne faisant plus tellement confiance à la méthode de soins à l’occidentale (avec le lobby pharmaceutique qui ne pense qu’au profit et à la satisfaction de ses actionnaires), nous avons fait appel à « Se soigner en Géorgie » pour voir si des analyses de phages révèlent quelque chose et nous nous somme donc déplacés à Tbilissi, en juillet dernier.
Pour l’instant, nous ne savons pas encore si les phages pourront régler les problèmes de mon fils, mais toujours est-il que l’équipe « Se soigner en Géorgie » est extraordinaire dans l’organisation du voyage, des rendez-vous avec le corps médical, concernant l’interprétariat, le logement, les transports, les renseignements et tout ce qui peut sembler difficile lors d’un déplacement vers un pays où on ne comprend pas la langue. Surtout qu’en Géorgie les gens parlent plutôt le russe que le français ou l’anglais. Toute l’équipe de l’entreprise est bienveillante, agréable et patiente et n’hésite pas un instant à faciliter votre séjour.
En plus, les doctoresses de la clinique prennent leur temps, elles sont à l’écoute des patients, expliquent les choses et ne regardent pas leur montre. Elles sont très aimables, humbles ainsi que compréhensives et inspirent totalement confiance.
Nous avons vraiment été impressionnés par l’efficacité de toutes les personnes qui ont participé à la réalisation de notre séjours santé. 


Ursula PEZEU

Témoignage de Madame PEZEU sur son séjour en Géorgie :

Mon fils de 26 ans a des problèmes de santé depuis plusieurs années sans qu’on sache ce qu’il a exactement. Ne faisant plus tellement confiance à la méthode de soins à l’occidentale (avec le lobby pharmaceutique qui ne pense qu’au profit et à la satisfaction de ses actionnaires), nous avons fait appel à « Se soigner en Géorgie » pour voir si des analyses de phages révèlent quelque chose et nous nous somme donc déplacés à Tbilissi, en juillet dernier.
Pour l’instant, nous ne savons pas encore si les phages pourront régler les problèmes de mon fils, mais toujours est-il que l’équipe « Se soigner en Géorgie » est extraordinaire dans l’organisation du voyage, des rendez-vous avec le corps médical, concernant l’interprétariat, le logement, les transports, les renseignements et tout ce qui peut sembler difficile lors d’un déplacement vers un pays où on ne comprend pas la langue. Surtout qu’en Géorgie les gens parlent plutôt le russe que le français ou l’anglais. Toute l’équipe de l’entreprise est bienveillante, agréable et patiente et n’hésite pas un instant à faciliter votre séjour.
En plus, les doctoresses de la clinique prennent leur temps, elles sont à l’écoute des patients, expliquent les choses et ne regardent pas leur montre. Elles sont très aimables, humbles ainsi que compréhensives et inspirent totalement confiance.
Nous avons vraiment été impressionnés par l’efficacité de toutes les personnes qui ont participé à la réalisation de notre séjours santé. 


Ursula PEZEU

Témoignage de Madame PEZEU sur son séjour en Géorgie :



Mon fils de 26 ans a des problèmes de santé depuis plusieurs années sans qu’on sache ce qu’il a exactement. Ne faisant plus tellement confiance à la méthode de soins à l’occidentale (avec le lobby pharmaceutique qui ne pense qu’au profit et à la satisfaction de ses actionnaires), nous avons fait appel à « Se soigner en Géorgie » pour voir si des analyses de phages révèlent quelque chose et nous nous somme donc déplacés à Tbilissi, en juillet dernier.
Pour l’instant, nous ne savons pas encore si les phages pourront régler les problèmes de mon fils, mais toujours est-il que l’équipe « Se soigner en Géorgie » est extraordinaire dans l’organisation du voyage, des rendez-vous avec le corps médical, concernant l’interprétariat, le logement, les transports, les renseignements et tout ce qui peut sembler difficile lors d’un déplacement vers un pays où on ne comprend pas la langue. Surtout qu’en Géorgie les gens parlent plutôt le russe que le français ou l’anglais. Toute l’équipe de l’entreprise est bienveillante, agréable et patiente et n’hésite pas un instant à faciliter votre séjour.
En plus, les doctoresses de la clinique prennent leur temps, elles sont à l’écoute des patients, expliquent les choses et ne regardent pas leur montre. Elles sont très aimables, humbles ainsi que compréhensives et inspirent totalement confiance.
Nous avons vraiment été impressionnés par l’efficacité de toutes les personnes qui ont participé à la réalisation de notre séjours santé. 


Ursula PEZEU

mercredi 10 août 2016

RESULTATS JUILLET 2016


Nous sommes satisfaits de ce mois bien rempli !!


-Pierre, 83 ans, atteint de septicémies à répétitions (dues à un escherichia Coli multi résistant à tous les traitements antibiotiques) et à des fréquences de plus en plus rapprochées, nous a écrit "vous êtes ma dernière chance". Il avait même préparer son euthanasie en Suisse, ne supportant plus cette vie de souffrances et d'hospitalisation. Il est venu 3 semaines en Géorgie se faire traiter par phagothérapie. Aujourd'hui, il est rentré en France et va très bien. Il repart avec plein de projets (dont celui d'acheter une maison en Kakhétie, en Géorgie, c'est dire!!)

-Mustafa, 31 ans, atteint d'un staphylocoque doré qui lui laisse 2 plaies ouvertes depuis 13 ans. Les traitements antibiotiques très violents lui ont laissé des séquelles au niveau de l'estomac mais n'ont pas soigné son staphylocoque. Il est venu 3 semaines en Géorgie. Ses plaies se sont refermées. Pour la première fois depuis 15 ans, il n'a plus besoin de mettre de pansements et il a entendu le mot guérir. Il va effectivement très très bien.

-Angela, 10 ans, atteinte de mucoviscidose, et infectée aussi par un staphylocoque doré. Elle toussait énormément et sa vie n'était pas celle qu'une petite fille de 10 ans doit avoir. Son cas était sérieux. Après 3 semaines en Géorgie, elle a trouvé un taux d'oxygénation de 99%. Ca n'était jamais arrivé nous avouait sa Maman.

-Jean-François, 72 ans, atteint d'une Klebsiella Cloacae dans les urines. Obligé de boire 3 litres d'eau par jour pour diluer son infection et éviter qu'elle ne se propage et ait raison de lui. Il a eu besoin d'un phage personnalisé et a du attendre quelques semaines que son traitement soir prêt. Après une petite semaine de traitement en Géorgie, il voyait déjà ses résultats: son urine avait retrouvé une couleur et une odeur normale. Et surtout, Jean-François a retrouvé le sourire.

-Marc, 16 ans. Atteint d'un staphylocoque doré sur les jambes et sur la figure, ses jambes étaient douloureuses au point de ne plus pouvoir marcher très longtemps et son visage était très rouge de son infection. Aujourd'hui Marc est rentré de Géorgie, son traitement n'est pas fini, mais ses jambes et son visage ont déjà retrouvé leur couleur normale, Marc n'a déjà plus mal quand il marche et est déjà content de se regarder dans une glace.


Toute l'équipe de "Se soigner en Géorgie", remercie ces personnes pour leur gentillesse et les agréables moments que nous avons passé en les accompagnant pendant leurs soins et pendant leurs séjours. Et nous sommes tous ravis de voir l'évolution si favorable de leurs conditions de santé pour lesquelles nous sommes fiers d'avoir participé.

Mustafa à l'institut Eliava, ravi de son traitement :



logo

logo